Le repaire du Daimaô

It's like a mystic cave. But in the world wide web.

Glossaire

Abstraction isolante

Opération de l’esprit consistant à extraire, à isoler un ou plusieurs composant(s) dans un composé.

Elle s’oppose à l’abstraction agglomérante, dont elle est complémentaire.

Il est par exemple très courant de combiner les deux opérations pour effectuer l’inverse d’une abstraction isolante, c’est à dire une « exclusion » d’un composant d’un composé. Dans le langage courant, on dit qu’on fait abstraction d’une partie de quelque chose, ou qu’on s’abstrait d’une partie de quelque chose : on isole un composant d’un composé pour n’extraire et ne considérer que le reste de ce composé (en tant que « nouveau » tout). Ainsi (dans ce contexte) quand une chose abstrait une autre, cela signifie qu’elle ne la prend plus en compte.

Sur le bas niveau, cette opération nous permet de ne pas tenir compte du  » bruit » ambiant (~ parasite).

Sur le haut niveau, elle nous permet (en excluant une grande partie des composants) de dégager une généralité ou un caractère commun (~ analogie) à partir de plusieurs choses différentes (et finalement là aussi on est encore dans la suppression du « bruit »). Il s’agit d’un type d’induction, voire une abduction si on se concentre sur l’isolation d’une agglomération particulière.

Du fait de nos capacités cognitives limitées et de l’immensité d’informations contenues dans le monde, nous faisons toujours abstraction de la plupart des choses. D’ailleurs cette opération est particulièrement utile dans le traitement des gros problèmes, car elle nous permet de séparer ce que l’on considérait autrefois comme un tout comme un ensemble de sous-problèmes distincts, plus faciles à résoudre (~ on s’ abstrait d’une partie des choses à régler).

 

 

 

Commentaires fermés.

Laisser un commentaire